Accueil / blog / À quoi ressembleront les futurs responsables de l’audit interne ?

À quoi ressembleront les futurs responsables de l’audit interne ?

On peut supposer sans trop de risques que chaque profession changera radicalement à mesure que nous progressons dans le XXIe siècle. Les innovations technologiques, l’évolution rapide de l’intelligence artificielle et les pressions géopolitiques et macroéconomiques en font une quasi-certitude. Dans la plupart des cas, ces changements redéfiniront la manière dont les professions créent de la valeur. Dans d’autres, ils affaibliront ou élimineront complètement des professions. S’agissant de l’audit interne, je crois que les vingt prochaines années offriront de grandes possibilités de transformation qui nous rendront plus indispensables à une gouvernance, un contrôle interne et un management des risques efficaces. J’ai récemment écrit dans un blog que l’audit interne devra connaître un changement profond d’état d'esprit pour atteindre cet objectif. Nous ne pouvons pas nous permettre de nous en tenir à la manière dont on a toujours fait les choses si nous voulons nous adapter à un environnement disruptif et répondre aux attentes croissantes des parties prenantes. L’innovation et la transformation nécessiteront un leadership visionnaire, des expérimentations, de l’engagement et du courage. Cette transformation, qui sera probablement plus une évolution qu’une révolution, redéfinira inévitablement le profil d’un auditeur interne typique. Chaque année, le magazine Internal Auditor met en lumière les « leaders en herbe » de notre profession. Ces hommes et ces femmes possèdent un grand nombre de caractéristiques et d’attributs qui seront essentiels pour diriger la profession dans les prochaines années. Le magazine reçoit actuellement les candidatures pour 2018. Les personnes sélectionnées seront annoncées dans le numéro d’octobre. Tandis que le processus suit son cours, il est difficile de ne pas imaginer ce à quoi ressembleront les futurs responsables de l’audit interne. Voici six caractéristiques qui, selon moi, s’avèreront fondamentales pour ceux qui dirigeront des fonctions d'audit interne d’ici 2030. Génétiquement centrés sur le risque. Dans mon article « Diriger à la vitesse du risque » posté au début de l’année dernière, j’ai écrit que les responsables véritablement centrés sur le risque doivent être capables de « résoudre un épineux rébus : celui du risque/bénéfice, composé de perturbations dans les chaînes d’approvisionnement globales, d’instabilité géopolitique, de cyber-menaces et d’avancées technologiques capables de transformer demain en pittoresque curiosité ce qui hier encore était une technologie de pointe. » Comme je l’ai expliqué dans ce blog, ceux qui dirigent à la vitesse du risque 1) ont conscience du risque, 2) sont dotés de l’intuition du risque, 3) acceptent le risque et 4) sont dotés de courage face au risque. Bien qu’ils soient encore une espèce rare, les responsables de l’audit interne de demain devront avoir dans leur ADN cette faculté de se centrer sur le risque. Technophiles et ne craignant pas la technologie. La technologie a toujours été une arme à double tranchant. Les avancées qui facilitent le travail, augmentent la productivité et l’efficacité et offrent plus de commodité peuvent aussi détruire des emplois, rendre les services support superflus et fausser la concurrence. La prochaine génération des responsables de l’audit interne devra comprendre de manière innée la façon dont les systèmes d'information peuvent affecter et modifier les organisations tout en ayant le courage d’adopter les changements technologiques et de s’y adapter. Constamment curieux et faisant preuve de scepticisme professionnel. Demander « pourquoi ? » est un aspect fondamental du travail des auditeurs internes, et la volonté de creuser plus en profondeur deviendra plus importante que jamais. La curiosité intellectuelle est l’une des caractéristiques que je distingue dans mon livre, Trusted Advisors: Key Attributes of Outstanding Internal Auditors. A l’avenir, elle ne sera plus seulement un critère différenciant les meilleurs professionnels, mais la mise de départ pour pouvoir entrer dans le jeu. Cependant, les responsables de l'audit interne de demain devront également rechercher un juste équilibre et faire preuve de scepticisme. La maxime selon laquelle « la confiance n’exclut par le contrôle » deviendra essentielle à la réussite des responsables de l'audit interne. Clairvoyants d’un point de vue éthique. La résilience éthique est un autre trait de caractère que j’identifie dans Trusted Advisors. En raison du rythme et des conséquences imprévues du changement, les futurs auditeurs internes devront impérativement avoir des fondations éthiques inébranlables. Ils devront également comprendre et anticiper la manière dont les systèmes d'information et les autres facteurs qui transforment notre monde affectent et influencent le comportement éthique de l’organisation et le leur. Honnêtes intellectuellement. Chercher la vérité, qu’elle soit ou non en accord avec ses croyances personnelles, devrait être un principe respecté par chaque auditeur interne. Cependant, la rapidité des évolutions et les pressions en termes d’agilité et d’innovation testeront notre capacité à le rester. Les vrais responsables ne cèderont pas aux pressions les poussant à sacrifier leur honnêteté intellectuelle par opportunisme. Se détachant de l’expertise comptable traditionnelle. Selon l’enquête Pulse of Internal Audit 2018 de l’IIA Amérique du Nord, les recrutements en audit interne continuent à faire la part belle aux diplômés en comptabilité et en finance. Néanmoins, l’écart se resserre avec les diplômes en informatique, avec des spécialités comme la science des données ou les systèmes d'information, qui arrivent en seconde position. La demande de profils issus de la comptabilité ou de la finance continuera à décliner à mesure que le périmètre d'intervention de l’audit interne évoluera, et je soupçonne que les diplômes en systèmes d’information pourraient dépasser ceux de la finance d’ici la fin de la décennie. A l’avenir, les auditeurs internes seront de plus en plus issus de parcours non traditionnels, comme l’ingénierie ou la chimie, car la demande de compétences spécialisées s’accroît parallèlement aux exigences variables de la profession. Cela se justifie particulièrement par la prise d’importance de la durabilité et du management des risques de l’entreprise (ERM – Enterprise Risk Management) dans la gouvernance. Cosmopolite. Les pressions macroéconomiques et géopolitiques vont perdurer. Malgré les volontés d’isolationnisme, les demandes du marché, le réchauffement climatique, la croissance démographique, les ressources limitées et d’autres facteurs rendent impossible pour n’importe quelle nation ou n’importe quel secteur de s’isoler. Ainsi, les futurs auditeurs internes devront être cosmopolites, c’est-à-dire connaître et se sentir à l’aise avec différents pays et cultures. Ce sont juste quelques façons dont les responsables de l'audit interne de demain se distingueront. Nombre d’entre eux y sont déjà parvenus et ont développé de nouvelles compétences et perspectives professionnelles. Depuis que le magazine Internal Auditor a commencé à identifier les étoiles montantes de notre profession en 2013, certaines d’entre elles ont contribué à façonner le futur de l’audit interne, notamment deux qui siègent actuellement au Conseil de l’IIA Amérique du Nord, ainsi que d’autres qui sont membres du groupe de travail des jeunes auditeurs de l’IIA (IIA’s Young Professionals Task Force). Richard Chambers Pour information Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d'audit interne.

A propos Richard CHAMBERS

Richard CHAMBERS
Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d’audit interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *