Accueil / nouveaux outils / Blended learning : la solution hybride entre digital et présentiel

Blended learning : la solution hybride entre digital et présentiel

Entre e-learning et formation classique en présentiel, une troisième voie se dessine : le blended learning - ou formation mixte. Utilisant aussi bien des méthodes « online » que les modèles plus classiques en présence du formateur - le blended learning se veut le meilleur des deux mondes pour améliorer l’efficacité de l’apprentissage et ancrer les messages dans la durée. Focus.

L’évolution de la typologie des plans de formation montre clairement la montée en puissance de la formation mixte. Selon une enquête(1) réalisée par l’ISTF(2), le blended learning représentait en 2016 58 % des plans de formations contre 35 % pour le présentiel et 7 % pour le pur digital. Surtout, le blended learning progresse plus vite que le e-learning (+ 5 points entre 2015 et 2016 contre + 2 points pour le digital pur). Une tendance qui ne surprend pas Yann Boucraut, Directeur Central Contrôle Interne et Audit du groupe Bouygues, qui a depuis de nombreuses années recours à la formation mixte et en a acquis une solide expérience : « Nous sommes toujours dans la recherche de l’efficacité de nos formations. Et la formation mixte permet de tirer le meilleur du digital et du présentiel. Depuis 2010, nous injectons donc du digital de façon évolutive dans nos formations et sous différentes formes. »

LE DIGITAL ACCÉLÈRE, CATALYSE ET PÉRENNISE LES FORMATIONS

Le meilleur du présentiel tient dans l’art et la capacité d’un formateur à créer une dynamique de groupe, à tisser du lien entre les participants et à les rendre acteurs de leur formation pour mieux intégrer les « enseignements ». Le digital, lui, apporte de l’agilité et de l’interactivité sur le long terme qui permet de renforcer une formation et de la rendre pérenne. Pour Yann Boucraut, le digital intervient à trois niveaux. En phase de préparation, il permet à la fois de mettre l’ensemble des participants à niveau sur les concepts et la terminologie, et via des questionnaires online, de récolter des informations sur les attentes, le degré de connaissance d’un sujet de chaque participant. « C’est aussi une préparation psychologique, une mise en condition qui fait entrer le participant dans la formation. Il entre plus vite dans l’action. » Durant la formation en présentiel, le digital peut ensuite apporter des compléments (bibliographie, renvoi à des études en ligne…). Enfin, les outils digitaux relationnels représentent une formidable opportunité de pérennisation : « Une formation bien conçue et bien délivrée, se dilue dans le quotidien professionnel. Grâce aux outils digitaux, au mail, aux questionnaires en ligne, l’interaction avec le formateur se poursuit dans le temps. La valeur ajoutée de la formation est conservée. »

UNE SOLUTION QUI SE CONSTRUIT EN « TEST AND LEARN »

Pour Yann Boucraut, le blended learning permet ainsi d’atteindre plus rapidement et plus efficacement les objectifs fixés : fournir aux auditeurs internes des outils professionnels pour être performants dans leurs métiers, garantir l’homogénéité des méthodes au niveau du Groupe et promouvoir la transversalité et le partage entre participants. « Pour notre formation Méthodologie d’audit, par exemple, un programme de e-learning de préparation a été développé avec l’IFACI. À travers dix modules, chaque participant suit une préformation théorique sur les sujets de méthodologie, avec des tests et des questions. Durant la formation en présentiel, ces sujets sont approfondis avec des exemples, des cas d’analyses et des mises en application à travers des jeux de rôle. Après la session, des questionnaires et exercices complémentaires sont envoyés régulièrement pour tenir le participant en éveil. » La construction de ce parcours a été réalisée sur une longue période, le temps de trouver le bon dosage et d’intégrer parfaitement le digital dans le processus. Car le blended learning ne se résume pas une simple injection de e-learning : c’est une méthode globale co-construite avec le formateur, une solution mixte.

(1) http://www.halifax.fr/pj/livre_blanc_chiffres_2017_digital_ learning.pdf

(2) L’Institut des Métiers du Blended Learning