Accueil / blog / Ce que mes 10 articles les plus lus en 2018 révèlent au sujet des auditeurs internes

Ce que mes 10 articles les plus lus en 2018 révèlent au sujet des auditeurs internes

Les articles de fin d’année peuvent jouer un rôle important : ils nous permettent de faire le point sur les douze mois écoulés et de mettre les choses en perspective. L’année dernière, j’ai publié pour la première fois mon propre récapitulatif de fin d’année dans lequel j’identifiais les articles les plus populaires de 2017 et tentais de comprendre ce qu’ils révélaient au sujet des auditeurs internes.

La liste de cette année offre une rétrospective similaire. Toutefois, avant d’aborder les sujets les plus populaires de 2018, j’aimerais souligner la forte croissance de l’intérêt porté à mon blog sur l’audit interne. De janvier à novembre, la page « Richard Chambers à propos de la profession » a été visitée plus de 215 000 fois, soit plus du double des visites enregistrées en 2017.

J’ai commencé le blog peu de temps après avoir pris mes fonctions de président et directeur général de l’IIA, il y aura presque 10 ans en janvier. Mon intention à l’époque était de partager mes observations et mes expériences et de prodiguer, à l’occasion, quelques conseils.  Que de chemin parcouru depuis lors. En juin, Wiley Efficient Learninga classé « Richard Chambers à propos de la profession » en tête des blogs destinés aux actuels et futurs titulaires du CIA. Je suis ravi qu’aujourd’hui, mon blog soit considéré comme une lecture incontournable pour les auditeurs internes.

Avec le recul, les articles les plus populaires en 2018 prouvent que les auditeurs internes sont toujours aussi avides de conseils pratiques. Parmi eux se trouvent aussi des articles riches en enseignements portant sur des événements récents, tels que le piratage des données d’Equifax aux États-Unis et la débâcle de Carillion au Royaume-Uni.

Voici donc le palmarès de mes articles les plus lus en 2018 :

Rédiger un rapport d’audit percutant : six conseils pour être plus convaincant : Si vous demandez aux auditeurs internes pourquoi ils produisent des rapports, il est possible que vous obteniez des réponses différentes. Et pourtant, la finalité ultime des rapports d’audit interne n’est pas de décrire ce que les auditeurs ont trouvé, ou de faire des recommandations, mais bien de convaincre les lecteurs de passer à l’action.

Cinq résolutions à prendre par les auditeurs internes en 2018 pour préparer l’avenir : Les parties prenantes font plus que jamais appel à l’audit interne pour qu’il apporte son soutien à l’organisation dans sa gestion des risques et des opportunités. Ceci est la preuve indéniable des progrès constants réalisés par la profession pour « avoir voix au chapitre » et ainsi devenir le conseiller de confiance dans chaque organisation. Par conséquent, nous devons mettre l’accent sur le développement de nouvelles compétences afin de répondre aux nouvelles demandes et faire preuve de la force intérieure et du courage nécessaires pour relever les défis de taille qui nous attendent.

Les auditeurs internes peuvent tout auditer, mais pas n’importe quoi : Chaque fois qu’une grave défaillance en matière de contrôle fait les gros titres, il y a toujours quelqu’un pour demander : « Où étaient les auditeurs internes ? » Comme nous l’avons trop souvent observé au cours de l’année passée, les auditeurs internes ont été impliqués et ont effectivement tiré la sonnette d’alarme avant que des catastrophes ne se produisent. Mais leurs avertissements n’ont pas bénéficié d’une attention suffisante de la part des dirigeants.

Dans le meilleur des cas, la fonction d’audit interne ne peut être efficace que si elle dispose des ressources, de la formation et des talents nécessaires. Les auditeurs internes ne sont pas infaillibles, et compte tenu des réalités budgétaires et pour des raisons de coût, nous ne pouvons pas non plus être omniprésents.

Que dit l’accord d’Equifax au sujet de l’importance de l’audit interne ? L’accord conclu récemment entre Equifax et huit États émet un postulat sur l’importance de l’audit interne : un système solide de management des risques et de contrôle interne doit reposer sur une fonction d’audit interne indépendante et dotée de ressources suffisantes pour couvrir l’ensemble du portefeuille de risques d’une organisation.

Cinq signes indéniables que vous êtes fait pour une carrière dans l’audit interne : Le nombre de postes d’auditeurs a connu une forte croissance au cours de la dernière décennie, faisant de l’audit interne une excellente option pour ceux qui intègrent le marché du travail ou qui envisagent un changement de carrière. Cependant, choisir un emploi et s’y épanouir va au-delà de la simple opportunité. Le poste vous convient-il ? Et vous, correspondez-vous au profil recherché par l’entreprise ou l’organisation ?

Un premier coup d’œil aux priorités de l’audit interne en 2019 : Les risques définissent le monde de l’auditeur interne. En fin de compte, ce sont eux qui façonnent nos plans d’audit, orientent nos parties prenantes et déterminent nos succès ou nos échecs. C’est pourquoi nous consacrons autant de temps et d’énergie à aider nos organisations à identifier, comprendre, atténuer et exploiter les risques. Pour pouvoir apporter une valeur ajoutée, il est essentiel que l’audit interne comprenne la combinaison unique de risques auxquels l’organisation est confrontée ainsi que l’appétence pour le risque des parties prenantes.

Six signaux qui indiquent que votre dernière mission a fait mouche : Il y a des signes qui ne trompent pas. Voici quelques-uns de mes indicateurs favoris, qui prouvent que votre dernier rapport d’audit a fait mouche.

Mythe ou réalité : tous les auditeurs internes sont des comptables : ​ Selon l’enquête « Pulse of Internal Audit » menée par l’Audit Executive Center de l’IIA en 2018, moins d’un quart des activités de l’audit interne porte sur des risques financiers. Faut-il dès lors en déduire que les auditeurs internes ne sont plus des comptables ? La réponse n’est pas aussi évidente qu’il n’y paraît.

L’audit interne externalisé creusera-t-il sa propre tombe ?La faillite du deuxième groupe britannique de construction a suscité la controverse sur des signaux d’alerte manqués ou ignorés. Suite à la chute du géant du BTP Carillion, administrateurs, auditeurs et régulateurs, à savoir le Financial Reporting Councilet le Pensions Regulator, n’ont pas été épargnés par la critique.Alors que le Parlement et d’autres cherchent à établir les responsabilités pour l’effondrement de Carillion, leurs investigations donnent matière à réfléchir sur le rôle que l’audit interne a joué dans cette débâcle.

Cinq évolutions futures qui pourraient améliorer le positionnement de l’audit interne : On m’interroge souvent sur le futur de l’audit interne et sur les leviers de son ascension continue au statut de composante essentielle de la structure de contrôle et de management des risques d’une organisation. Les auditeurs internes du monde entier sont, depuis trop longtemps, entravés par des contraintes organisationnelles, qui se traduisent notamment par une indépendance, des accès et des ressources limités. Il est temps d’en faire clairement état, de décrire comment elles affectent l’efficacité de l’audit interne et d’expliquer ce qu’il est possible de faire pour les éliminer.

Comme c’était le cas les années précédentes, les articles de blog que j’ai postés en 2018 sont essentiellement inédits, mais j’ai également partagé quelques-uns de mes articles favoris, qui trouvent toujours un écho auprès des professionnels de l’audit. L’article de loin le plus plébiscité, intitulé « Dix choses à ne pas dire dans un rapport d’audit interne », défend l’idée que « ce n’est pas ce que vous dîtes mais comment vous le dîtes qui compte ». Un rapport d’audit bien rédigé devrait inciter à l’action tandis qu’un rapport d’audit de piètre qualité peut déboucher sur des mesures inappropriées, voire aucune mesure. Choisissez judicieusement vos mots.

Merci à tous d’apporter un soutien continu à la profession et de me permettre de vous faire part de mes observations, mes points de vue et mes conseils. Je vous remercie également pour vos commentaires et vous invite à continuer à partager vos réflexions. Je suis certain que 2019 nous offrira de nombreuses opportunités de poursuivre notre conversation.

A propos Richard CHAMBERS

Richard CHAMBERS
Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d’audit interne.