Accueil / blog / C’est votre carrière : écrivez votre propre histoire

C’est votre carrière : écrivez votre propre histoire

J’ai récemment eu l’occasion de m’adresser à des étudiants en audit interne de mon ancienne université, la Georgia State University (GSU). Mon message ce soir-là était très simple : « A l’heure où il vous faut prendre des décisions importantes sur votre plan de carrière, sachez que c’est à vous d’écrire votre propre histoire ».

De nos jours, beaucoup d’étudiants en comptabilité ne pensent qu’à décrocher un stage dans un cabinet d’expertise-comptable, voie royale pour être embauchés après l’obtention de leur diplôme. Ils sont convaincus que cette filière, qui les conduit à une qualification d’expert-comptable, est leur seule option sérieuse. Malheureusement, je crois que cette conviction ne découle pas d’une aspiration personnelle mais plutôt d’une idée ancrée dans leur inconscient collectif : « Si vous ne devenez pas expert-comptable, vous n’arriverez à rien », tel est le message subliminal adressé à ces étudiants.

Je suis le premier à reconnaître qu’une qualification d’expert-comptable élargit l’horizon professionnel. Mais je maintiens également que ce n’est pas la seule voie de la réussite qui s’ouvre aux étudiants en comptabilité. Ce soir-là à l’université, je leur ai fait part de ma propre expérience et partagé avec eux les difficultés que j’avais rencontrées pour choisir mon métier. La comptabilité m’intéressait, mais pas assez pour me lancer dans une carrière d’expert-comptable.

C’est ainsi que je me suis retrouvé dans le département d’audit interne d’une banque locale. À 21 ans, j’avais opté pour une « route moins fréquentée » par les diplômés en comptabilité, en sachant pertinemment que je n’intégrerais jamais un cabinet d’expertise-comptable. Mais quand vous écrivez votre propre histoire, il faut toujours s’attendre à l’imprévu. Après une carrière d’auditeur interne dans le secteur public, j’ai rejoint PwC, à 50 ans. L’âge moyen était à peine la moitié du mien. Toutefois, je n’ai pas accepté ce poste parce que quelqu’un m’avait dicté ce chapitre de ma carrière. J’étais passionné par les services d’audit interne que PwC fournissait à ses clients dans le monde entier. Voilà ce que je souhaitais dire aux étudiants de la GSU : il n’y a qu’un auteur capable d’écrire votre histoire, et cet auteur, c’est vous !

Selon le Millennial Magazine, les millennials changeront de carrière sept fois au cours de leur vie professionnelle. Sachant cela, les jeunes diplômés devraient aborder leur carrière avec énergie et imagination. Mettez à profit vos résultats académiques pour faire ce qui vous passionne, en gardant à l’esprit que si, ou quand la flamme commence à faiblir, le moment est peut-être venu d’écrire un nouveau chapitre.

Certains des chapitres de ma carrière ont été très courts car le poste que j’occupais ne me convenait pas. Mais je ne me suis jamais inquiété. Comme l’a dit Ralph Waldo Emerson : « Evite d’être trop timide ou trop émotif dans tes actions. La vie est une expérience. »

Je suis fermement convaincu que nous devrions tous écrire notre propre histoire mais j’aimerais quand même offrir quelques conseils :

  • Identifiez vos objectifs : voulez-vous travailler pour vivre ou vivre pour travailler ?
  • Développez une vision professionnelle et soyez ouvert au changement. Mon seul regret serait d’avoir occupé le même poste trop longtemps.
  • Ne soyez pas obsédé par la recherche de nouvelles opportunités – bien souvent ce sont elles qui vous trouveront.
  • N’ayez pas peur de l’échec – cela ne ferait que limiter vos ambitions.
  • N’écrivez jamais le mot « fin » à la fin d’un chapitre. Ecrivez plutôt « à suivre ».

Il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle de votre propre histoire ou pour vous souvenir que vous en êtes l’auteur. Après avoir travaillé 21 ans comme auditeur interne pour l’armée américaine, j’ai pris conscience que ma passion pour ce travail était en train de s’éteindre. Il aurait été facile d’en faire abstraction et de finir ma carrière dans l’organisation au sein de laquelle j’avais passé la plus grande partie de ma vie adulte. Et pourtant, j’ai quitté le Pentagone et écrit l’un des chapitres les plus les audacieux de ma carrière à l’U.S. Postal Service. Et à peine trois ans plus tard, j’ai à nouveau tourné la page pour devenir responsable de l’audit interne dans la plus grande entreprise de services publics américaine, la Tennessee Valley Authority.

Quand je me préparais à entamer ma carrière, à l’instar des étudiants de la GSU, je n’aurais jamais pu imaginer tous les chapitres qui composeraient mon histoire. Pourtant, comme l’a dit Abraham Lincoln, « la meilleure manière de prédire l’avenir, c’est de le créer ».

Je vous encourage donc tous, au même titre que les étudiants de la GSU, à prendre votre carrière en main, à suivre votre passion, et à allumer, ou raviver, les flammes que vous êtes capables de créer. Car, pour citer Confucius, « choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

 

Je vous invite à partager votre point de vue.

A propos Richard CHAMBERS

Richard CHAMBERS
Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d’audit interne.