Accueil / actualités / Contrôle interne et RGPD : des formations opérationnelles au catalogue de l’IFACI

Contrôle interne et RGPD : des formations opérationnelles au catalogue de l’IFACI

Contrôle interne et RGPD : des formations opérationnelles au catalogue de l'IFACI

Le catalogue de l’IFACI s’enrichit encore. Avec au programme notamment cette année des formations nouvelles ou revues en profondeur sur le contrôle interne mais aussi le RGPD (Règlement général de la protection des données), un an et demi après la mise en place de cette nouvelle réglementation. Deux des formateurs de l’IFACI nous donnent de plus amples détails sur ce que peuvent apporter les sessions qu’ils vont animer.
Alain Gouret, formateur sur le contrôle interne.
« Je suis un produit bancaire » : c’est ainsi que se définit Alain Gouret quand il présente son parcours. Auditeur, puis ancien Responsable du pôle d’audit interne d’une filiale du Crédit mutuel de Bretagne, il a ensuite pris la Direction des opérations d’un autre établissement. « Je chapeautais un certain nombre de back-offices, et après cette expérience opérationnelle, je pense que je suis devenu un meilleur contrôleur interne », estime-t-il. « J’ai poursuivi ma carrière ensuite en tant que Directeur des risques et de la conformité et du contrôle permanent au sein de la même organisation ». Désormais consultant et formateur au sein de l’IFACI depuis février 2018, les formations proposées s’adressent aussi bien à des contrôleurs internes débutants que plus expérimentés. « S’initier à la maîtrise des risques et au contrôle interne », « Élaborer un dispositif de contrôle interne », ou « Faire vivre le dispositif de contrôle interne » aborderont les notions fondamentales pour les débutants. « Piloter la fonction de contrôle interne », dans laquelle les outils utilisés vont être précisés, s’adressera plus aux contrôleurs internes expérimentés.
« ... Ce qui permet toute une démarche d’acquisition ou d’approfondissement de compétences. Ces formations existaient déjà pour la plupart mais nous les avons revues en profondeur pour les rendre encore plus opérationnelles, en y ajoutant à chaque fois une dimension maîtrise des risques » explique Alain Gouret. C’est le cas par exemple de « Piloter la fonction de contrôle interne » - qui donne des pistes pour utiliser le CI de manière à améliorer son dispositif et à créer de la valeur en associant une stratégie de management par le risque. « Les méthodes restent globalement les mêmes, mais il est nécessaire de s’adapter régulièrement aux changements, aux nouvelles technologies ou aux nouvelles réglementations, comme le RGPD. »

A propos joanna

Avatar