Accueil / en bref / Finance : Londres aurait peur de Paris ?

Finance : Londres aurait peur de Paris ?

Le Chancelier de l’Échiquier, Philip Hammond, a mis en garde cet été les représentants de la City contre ce qu’il pense être une tentative de l’Union européenne, la France en tête, d’affaiblir Londres. Le ministre des finances britannique a demandé aux dirigeants d’établissements bancaires et aux acteurs financiers de travailler avec la Banque d’Angleterre pour trouver « des leviers alternatifs de croissance » afin de compenser toute perte d’activité. Une position intervenue notamment suite à la décision du géant bancaire HSBC de choisir la France pour continuer à opérer en Europe.