Accueil / dossier / Le “Don en Confiance” : la garantie déontologique des associations et fondations françaises

Le “Don en Confiance” : la garantie déontologique des associations et fondations françaises

Depuis 30 ans, le Don en Confiance s’est donné pour mission de donner un cadre déontologique aux associations et fondations ayant vocation à recevoir des dons. Son label, délivré sous conditions très strictes, est destiné à rassurer les donateurs, qu’il s’agisse de particuliers ou d’entreprises. Les organismes qui le sollicitent se soumettent à un contrôle continu du respect des exigences requises, qui ressemble par bien des aspects à une forme d’audit. Depuis 2018, l’IFACI est partenaire du Don en Confiance.
« Le Don en Confiance a été créé en 1989 par de grandes associations et fondations sociales qui voulaient préserver le lien existant avec les donateurs, à une époque où celui-ci s’érodait, » explique Nathalie Blum, Directrice générale. « Les mailings de masse commençaient déjà à se multiplier et certains prestataires de collectes se rémunéraient très généreusement, sans qu’aucune règle ne les contraigne. Puis il y a eu quelques scandales à l’époque qui ont aggravé la situation... ». Une première charte de déontologie a ainsi vu le jour, véritable acte fondateur basé sur quatre principes fondamentaux : le respect des donateurs, la transparence, la recherche d’efficacité, la probité et le désintéressement des dirigeants.
« Il nous est vite apparu que si une charte déontologique était importante, même en adaptant régulièrement les règles, il fallait aussi en assurer le respect » poursuit Nathalie Blum. « C’est ce qui fait la spécificité du Don en Confiance : nous assurons un contrôle continu des activités des organisations : nous assistons aux conseils d’ad- ministration, nous rencontrons régulièrement les dirigeants, vérifions les chiffres... Une forme de travail d’audit ». Travail réalisé par une centaine de contrôleurs très expérimentés. Généralement d’anciens cadres dirigeants à la retraite, qui ont pour mission de s’assurer que les principes de la charte sont bien respectés et que la confiance peut être assurée.  
« Notre mission est plus que jamais pertinente, » reprend la Directrice générale du Don en Confiance, « à une époque où notre société traverse une période de défiance généralisée ». Le Baromètre de la confiance, réalisé avec Kantar-Sofres », révèle que 55% des Français ont confiance dans les associations et fondations faisant appel aux dons. Une courte majorité qui est finalement un bon résultat si on le compare aux médias (26%), aux syndicats (39%) ou aux partis politiques (11%)... « Ce qui est encourageant, c’est que chez les moins de 35 ans, on note 11 points de mieux que chez leurs aînés. Non pas qu’ils soient plus naïfs, mais ils ont sans doute moins le souvenir des affaires qui ont entaché certaines organisations par le passé ».
Chaque année, une centaine d’associations prennent ainsi contact avec le Don en Confiance pour se renseigner sur la charte et la labellisation. Toutes ne vont pas au bout de la démarche, qui reste bien sûr contraignante. Neuf instructions sont actuellement en cours. « Les contrôleurs peuvent accompagner les dirigeants des associations pendant cette période, » explique encore Nathalie Blum, « mais sans pour autant donner des conseils. Plutôt en expliquant ce qui est attendu. Une forme d’accompagnement pour le progrès de tous. D’ailleurs, même quand elles n’obtiennent pas le label au final, certaines organisations nous remercient de les avoir aidées à améliorer leur niveau d’exigence ». Et quand elles sont labellisées, rien n’est ensuite jamais gagné comme on l’a vu. L’an dernier, dans le cadre du contrôle continu, une association s’est vue retirer son label. « En fait, nous considérons que notre mission première est bien le respect de la déontologie, avec un véritable rôle de prévention des risques, » ajoute la Directrice générale, « nous travaillons avec les acteurs eux-mêmes dans le but que tout le secteur associatif progresse, et afin d’éviter ainsi des incidents qui auraient un impact négatif pour l’ensemble du secteur. C’est la raison pour laquelle beau- coup de nos règles concernent la gouvernance, car les principaux soucis que nous pouvons rencontrer viennent de là ».
[box type="info" align="" class="" width=""]FICHE D’IDENTITÉ Le Don en Confiance • Fondé en 1989 • 90 associations labellisées qui collectent 1,5 milliard d’euros collectés par an, soit 1/3 des dons effectués en France • Site : www.donenconfiance.org[/box] [box type="success" align="" class="" width=""]POURSUIVRE LA PROFESSIONNALISATION DU CONTRÔLE ET DE L’AUDIT INTERNES. Au travers de son partenariat avec Don en Confiance, l’IFACI facilite le développement de pratiques de contrôle et d’audit internes conformes aux standards internationaux au sein des associations qui ont choisi d’être labellisées.[/box] Nathalie Blum