Accueil / actualités / Le risque N°1 du Brexit vu du Royaume-uni : recruter et conserver les talents

Le risque N°1 du Brexit vu du Royaume-uni : recruter et conserver les talents

Assez logiquement, au Royaume-Uni, les directeurs d’audit interne ont placé le Brexit au premier rang des principaux risques identifiés pour les mois qui viennent. Et c’est notamment la capacité de leurs organisations à recruter et conserver les talents qui les préoccupent.

Le Brexit est clairement identifié outre-Manche comme Le risque qui pèse sur l’année 2018, mais également dans les années à venir. Les négociations étant en cours avec l’Union Européenne, il est encore difficile d’évaluer avec précision tous les aspects du risque mais certains émergent déjà : relocalisation des grandes entreprises et impacts sur les échanges commerciaux pour ne citer qu’eux.

Pourtant, comme le soulignait récemment le magazine « Audit & Risk », en Grande-Bretagne, le Brexit va en tout premier lieu avoir un impact sur la gestion des ressources humaines et notamment le fait de pouvoir attirer et conserver les meilleurs talents. Jusqu’à présent, la situation du marché de l’emploi en Grande-Bretagne avait permis d’échapper aux tensions existant ailleurs en Europe, grâce notamment à de nouvelles recrues sortant chaque année en nombre des écoles anglaises, prêtes à s’engager pour des emplois motivants, bien rémunérés, et avec des incentives attractifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *