Accueil / actualités / Le workplace de l’ifaci “le” lieu pour échanger, s’informer, se documenter et développer son réseau

Le workplace de l’ifaci “le” lieu pour échanger, s’informer, se documenter et développer son réseau

Depuis un peu plus de deux ans, l’IFACI a ouvert son espace Workplace : tout à la fois un lieu d’échanges où partager avec les autres adhérents des idées, des conseils, mais aussi une base documentaire permettant de trouver benchmark, bonnes pratiques et même d’assister en direct à des webinars, des présentations et des réunions ou conférences. Une vraie richesse de contenus et de services qui fait de la plateforme le véritable lieu de la communauté en ligne.

« La vocation de l’IFACI est d’être un réseau professionnel permettant à un maximum de personnes de se rencontrer, à l’origine le plus souvent possible en présentiel, » explique Hélène Auboyneau, Responsable de l’offre adhérents, « mais pour permettre au plus grand nombre possible de se connaître, de créer des groupes de travail, d’échanger, de partager de bonnes pratiques… Une plateforme numérique comme Workplace est apparue comme la bonne solution à développer ».

Plateforme qui permet aussi de centraliser tous les documents pouvant intéresser les adhérents : on y trouve aussi bien des études, des rapports, les guides de l’IIA (Institute of Internal Auditors) ou d’autres instituts, les comptes rendus des groupes de travail, ou le magazine d’information de l’IFACI Audit, Risques & Contrôle. Une base documentaire qui s’enrichit chaque semaine avec également les supports des intervenants et les nombreuses vidéos des conférences et réunions mensuelles, qu’il est le plus souvent possible de suivre en direct, mais aussi de visionner à la demande.

La plateforme Workplace a ainsi été conçue comme un véritable « hub » de tous les services de l’IFACI, plus à même de répondre aux besoins d’échanges et d’information des adhérents qu’un espace privé sur le site internet. « Pour identifier les attentes de chacun, nous avons réalisé avec Philippe Mocquard, Délégué général, plus de 120 rendez-vous avec des Directeurs d’audit interne, des Responsables de la gestion des risques et des responsables du contrôle interne, » poursuit Hélène Auboyneau. « Leurs réponses ont été très claires : ils viennent chercher à l’IFACI du benchmark, du réseau, des bonnes pratiques. L’idée était donc qu’ils retrouvent tous ces services sur Workplace ».

Depuis le début du confinement, le trafic a considérablement augmenté sur la plateforme, qui s’est avérée particulièrement pratique, avec 20 % de plus d’engagement (commentaires et réactions aux posts) et une hausse constante de tous les indicateurs. Des résultats qui s’expliquent non seulement par la volonté de se sentir un peu moins seul en ces temps difficiles, mais aussi par la mise en ligne très rapide, avant même le confinement, de vidéos thématiques réalisées avec des experts et, pour la première fois, de webinars. Des contenus appréciés qui seront suivis de beaucoup d’autres dans les mois à venir. « Près de 150 personnes ont participé à certains webinars en simultané avec une dizaine de questions posées en moyenne, » confirme Hélène Auboyneau, « un contenu pertinent et de plus en plus professionnalisé aussi bien sur le fond que sur la forme, qui a recueilli l’adhésion et qui va nous conduire à multiplier les activités et les contenus en ligne à l’avenir ». Cumulées aux visionnages en différé, plus de 300 adhérents ont, en moyenne, suivi chacun des webinars.

Les sujets traités qui ont suscité le plus grand nombre de connexions et de réactions ces dernières semaines sont principalement les plus techniques, les plus directement pratiques, dont chacun a pu tirer des informations applicables pour ses propres missions. Les « essentiels », vidéos de 4 minutes synthétisant les réunions mensuelles de l’IFACI sont particulièrement regardées. « Mais les retours d’expérience de directeurs d’audit interne ont aussi été très suivis, surtout dans une période aussi troublée, » précise encore Hélène, « avec beaucoup de questions autour des plans de continuité, de la reprise d’activité, des possibilités d’adaptation des méthodologies, réalisation de missions à distance et plus généralement de transformation de nos métiers… ». Et comme les semaines écoulées ont été aussi l’occasion de vivre des choses très différentes sur le plan personnel, certaines initiatives moins « professionnelles » comme les cours de yoga, des idées pour occuper les enfants ou un concours photo ont également rencontré un vif succès, tout en renforçant les liens entre adhérents.

Les prochaines étapes vont renforcer encore la plateforme Workplace en développant notamment le networking en ligne, avec des projets qui devraient voir le jour dans les semaines et les mois à venir, parmi lesquels : « L’Expresso », un rendez-vous convivial réunissant 15 à 20 adhérents le matin et des « afterworks » à effectif réduit, en fin de journée comme leur nom l’indique. De nouvelles occasions de développer son réseau et de partager son expérience sur ces derniers mois et sur le redémarrage de l’activité dans les meilleures conditions.

A propos joanna

Avatar