Accueil / actualités / Match Group : comment le leader mondial de la rencontre en ligne aborde l’innovation ?

Match Group : comment le leader mondial de la rencontre en ligne aborde l’innovation ?

L’une des ambitions du groupe de travail Audit et Innovation, lancé à l’IFACI en 2017, est d’aller à la rencontre des grandes entreprises du secteur tech. Au travers de ces interviews, nous souhaitons comprendre si et comment le sujet de l’innovation est abordé par ces équipes d’audit interne, contrôle interne ou gestion des risques. Pour le deuxième article de la série, nous avons eu l’occasion d’interviewer Kally Kanellis, vice-présidente en charge de l’Audit Interne du groupe Match, entreprise pionnière de l’industrie de la rencontre en ligne (aussi appelé “dating») depuis plus de 20 ans. Match Group génère un revenu d’un peu plus de 1,3 milliard de dollars, possède plusieurs marques dans plus de 190 pays, dont certaines très connues comme Tinder ou Meetic en France. Bonjour Kally, pourriez-vous nous dire quand et pourquoi votre département a été créé ? Kally Kanellis : L’équipe d’audit interne a été créée pour assurer la conformité SOX au niveau du groupe Match, lorsque nous sommes entrés en bourse fin 2015. La fonction existait déjà chez IAC, la société mère, ce qui a permis la continuité des services pendant l’année de transition. Le département a été officiellement créé en 2017 lorsque j’ai quitté IAC pour rejoindre Match Group et que nous avons recruté d’autres auditeurs internes. Je sentais qu’il était important d’avoir une équipe dédiée, servant localement Match plutôt que d’être une équipe venant une fois par an de la maison mère. Nous faisons partie de la même entreprise: nous sommes là pour la servir et contribuer à l’amélioration des processus. Nous nous positionnons comme des partenaires pour les différentes équipes. Pouvez-vous nous en dire plus sur l’organisation de votre équipe ? K.K. : Nous sommes une équipe de cinq auditeurs internes, dont moi. Certains de nos auditeurs sont basés à New York au sein du siège historique d’IAC et d’autres auditeurs sont à Dallas au siège de Match Group. Nous couvrons principalement les États-Unis avec les marques de Match (dont Tinder) et l’Europe avec les marques de Meetic.  Nous sous-traitons les tests SOX sur la partie informatique à Deloitte mais définissons le périmètre d’intervention et le plan de test de manière centralisée. Nous commençons à réfléchir à recruter des auditeurs informatiques pour avoir ces compétences en interne. Quels sont les outils utilisés par votre équipe ? K.K. : Cette année, nous essayons d’utiliser un nouvel outil appelé “SOX hub”. Il a été mis en place par l’équipe de contrôle interne aux États-Unis pour gérer la documentation des contrôles en place et transmettre les demandes aux personnes en charge de les effectuer. Nous sommes en train d’évaluer les autres modules de cet outil pour voir s’ils peuvent être pertinents pour nos travaux. Comment votre service a-t-il évolué au cours des dernières années? K.K. : Notre principal défi est de participer à la gestion de différents types de risques, autres que ceux portant simplement sur le reporting financier. Par exemple, comment Match Group va gérer la transition de tous les processus d’IAC, actuellement centralisés à la maison mère vers les équipes de Match Group. Quelle est votre ligne de reporting? K.K. : L’audit interne reporte hiérarchiquement au CFO et fonctionnellement au Comité d’Audit de Match Group. Existe-t-il d’autres fonctions de gouvernance, de risque et de conformité («GRC») au sein de Match Group et comment vous travaillez ensemble ? K.K. : Chez Match Group, il n’y a pas de fonction CRO ou Risk Management dédiée: il s’agit d’une fonction partagée entre l’audit interne et les autres fonctions de conformité. Le rôle de l’audit interne consiste à identifier et à communiquer les risques au Comité d’Audit, tandis que d’autres fonctions traitent le risque, par exemple l’équipe juridique ou l’équipe en charge de la sécurité des données. En complément de l’audit Interne, il y a un groupe de personnes s’occupant du contrôle Interne de Match à Dallas et de celui de Meetic à Paris qui assistent et jouent le rôle de liaison avec les équipes locales. L’équipe en charge de la sécurité des données couvre de nombreux domaines que nous ne couvrons pas. Nous nous rencontrons tous les deux mois pour discuter de l’avancement de leurs travaux, des sujets importants à partager afin que nous puissions en tenir compte pour l’évaluation annuelle des risques. Venons maintenant au sujet qui intéresse tout particulièrement notre groupe : l’innovation. S’agit-il d’un sujet / processus dédié dans votre plan d’audit ? K.K. : L’innovation est abordée lors de notre processus d’évaluation des risques au niveau des marques en local (la revue des processus stratégiques, les concurrents, le risque d’innovation de rupture sur le marché, les risques technologiques etc.). Nous ne sommes pas très impliqués dans ces discussions au niveau du management local mais nous collectons les résultats et pouvons demander des informations supplémentaires si nécessaire. Comme expliqué, notre rôle est de s’assurer que les risques sont mis en évidence et qu’une action de mitigation est envisagée. Nous connaissons les principaux risques à venir tels qu’ils sont présentés par d’autres fonctions de conformité au sein du Comité d’Audit et ces autres équipes sont chargées de s’assurer que ces risques sont correctement pris en compte. Selon vous, quelle est votre spécificité par rapport à d’autres services d’audit interne? K.K. : Je dirais que l’équipe est très agile pour suivre les changements rapides de l’activité. L’entreprise peut évoluer très rapidement et nous devons nous adapter pour nous concentrer sur les principaux vecteurs d’activité et de valeur. En outre, le périmètre relatif à la conformité à SOX a été considérablement étendu quand Match est devenu autonome. Nous couvrons des entités qui n’étaient pas dans le périmètre SOX d’IAC car elles étaient plus petites au sein de la maison mère. Propos recueillis par Stéphanie Piboul-Batiot, adjointe au directeur de l’Audit interne d’Allianz Partners et Alice Boisson, Chief Compliance Officer chez S4M, spécialiste de la publicité sur mobile.  [box type="info" align="" class="" width=""]LE GROUPE DE MATCH.COM : Site Web : http://mtch.com/ Secteur du commerce électronique Marques : Tinder, Match, PlentyOfFish, Meetic, OkCupid, OurTime et Pairs. Présence dans plus de 190 pays et en 42 langues. 5,2 millions de relations générées au cours des quatre dernières années rien qu’en Amérique du Nord. AU 31 DÉCEMBRE 2017 : Revenu : 1 330,6 M $ Revenu net rajusté : 194,3 M $ Plus de 1 000 employés[/box]    

A propos Groupe professionnel Innovation

Groupe professionnel Innovation
Le groupe Audit et Innovation a été créé en 2017. Nous avons pour objectif de repenser l’audit à la lumière des outils et méthodes de l’innovation. Nous avons été à la rencontre de directeurs d’Audit interne d’entreprises établies et de licornes, de directeurs d’Innovation qui ont partagé leurs pratiques. Des pistes d'innovation pour nos métiers ont ainsi pu être identifiées et seront complétées par la proposition de solutions visant à répondre aux besoins identifiés par les administrateurs. Vous voulez en savoir plus? Nous allons publier sur le blog une série d’articles suite à nos différentes rencontres. Vous voulez participer? Vous pouvez rejoindre notre groupe, pour cela contactez Helene AUBOYNEAU ou directement sur le Groupe sur Workplace.