Accueil / blog / Six signaux qui indiquent que votre dernière mission a fait mouche

Six signaux qui indiquent que votre dernière mission a fait mouche

Comme je le répète dans mon blog depuis presque 10 ans, je pense que l’audit interne peut faire partie des métiers les plus enrichissants au monde. Mais gardons les pieds sur terre ; quelles que soient vos qualités professionnelles, il est peu probable que l’on vienne frapper tous les jours à la porte de votre bureau, ou que l’on poste des commentaires sur les réseaux sociaux, juste pour chanter les louanges de votre dernière mission. Et pourtant, comme je l’ai écrit en 2011, il y a des signes qui ne trompent pas. Voici quelques-uns de mes indicateurs favoris, qui prouvent que votre dernier rapport d’audit a fait mouche.

  1. Le comité d’audit vous demande expressément de venir présenter votre dernière mission à ses membres. Dans la plupart des organisations, le responsable de l’audit interne assiste souvent aux réunions du comité d’audit mais ce n’est pas forcément le cas des autres auditeurs internes. Si d’habitude vous n’êtes pas convié mais que cette fois le comité d’audit souhaite votre présence, félicitations ! Votre mission a vraisemblablement permis d’identifier un risque majeur, ou eu des impacts notables, etvos travaux ne sont pas passés inaperçus. Dans ce cas, l’audit interne et vous-même avez fait mouche. (Sauf si, bien sûr, votre comité d’audit ne vous a convoqué que pour critiquer votre mission. Alors, malheureusement, l’expression pour qualifier votre situation serait probablement « zéro pointé »).
  1. Le directeur général ou le directeur financier vous croise dans le couloir et vous arrête pour discuter de votre dernière mission. Quand des personnes interrompent leurs activités dans le seul but de discuter des résultats d’une mission, il y a de bonnes raisons de penser que vous êtes en train de faire changer les choses dans votre organisation. Toute mention d’une mission, même lors d’une rencontre inopinée, indique que des personnes ont pensé à votre rapport et à ses conséquences. Pour moi c’est un signal fort, qui prouve que l’audit interne suscite un changement positif.
  1. Les recommandations de votre mission conduisent à des économies substantielles, à une augmentation du chiffre d’affaires et /ou à des gains d’efficacité importants. Tout le monde aime l’argent. Si votre rapport d’audit interne a entraîné des économies importantes ou une hausse considérable du résultat net, je suis sûr que vous êtes déjà bien conscient d’avoir fait mouche. Tout auditeur qui se respecte serait fier d’avoir un tel impact. Les auditeurs internes savent qu’il n’y a pas que l’argent qui compte, même s’il ne fait jamais de mal.
  1. Votre mission d’audit interne révèle un risque majeur jusqu’alors ignoré ou une fraude de grande ampleur. Lorsque votre mission met à jour un problème sérieux ou empêche qu’un problème ne survienne, vous savez que vous avez eu un impact. Traiter un risque grave n’a pas nécessairement d’effet sur le chiffre d’affaires mais, parfois, une recommandation d’audit interne peut même sauver une vie. Or, une mission d’audit interne qui accomplit cela ne peut être qu’une réussite, même pour les plus exigeants.
  1. Le management vous demande votre avis sur des questions soulevées dans un rapport d’audit récent. Si le management vous recontacte pour obtenir des conseils supplémentaires, vous pouvez en conclure que votre mission est un succès. En effet, lorsque le management vous demande votre avis sur ses activités, il est très probable que vous ayez marqué des points lors de votre mission. Mais cela ne compte pas si quelqu’un fait appel à vous uniquement pour savoir comment rédiger une réponse à une recommandation d’audit.
  1. Votre audit révèle (et le management est d’accord sur ce point) qu’un problème de culture est à l’origine d’une ou de plusieurs observations de votre rapport. Pour être parfaitement honnête, cet indicateur n’était pas dans la première liste que j’ai publiée en 2011. Toutefois, au cours de ces dernières années, le besoin de prise en compte par l’audit interne des questions liées à la culture d’entreprise a fortement augmenté. L’auditeur qui, dans un rapport d’audit, sait clairement démontrer que la culture est à l’origine d’un problème est, à mon avis, assuré de sa place au panthéon de l’audit interne.

Les situations décrites ci-dessus ne sont pas les seuls indicateurs que votre mission d’audit a fait mouche. En fait les indices les plus clairs de la réussite d’une mission dépendent souvent des circonstances propres à celle-ci. Et, bien évidemment, si une mission produit tous les effets décrits ci-dessus, il ne s’agit pas d’un succès mais d’un triomphe !

J’aimerais avoir vos réactions. Avez-vous des exemples de moments où vous avez réalisé que votre mission d’audit était une réussite ? Partagez-les avec nous !

A propos Richard CHAMBERS

Richard CHAMBERS
Richard F. Chambers, Président et directeur général de l’IIA (Institute of Internal Auditors) publie chaque semaine sur son blog InternalAuditor.org un article sur les enjeux et les tendances concernant la profession d’audit interne.