Accueil / blog / Pression politique sur l’audit interne – Comment rester efficace ?

Pression politique sur l’audit interne – Comment rester efficace ?

Toute organisation est, par définition, politique. Elle réunit des individus différents par leurs ambitions et leurs objectifs personnels, leurs systèmes de valeurs, les moyens qu'ils déploient pour atteindre leurs objectifs et les systèmes de rétribution qui les motivent. Ce qui fait dire à Eran Vigoda, Professeur de Sciences Politiques à l’Université d’Haïfa, que « le jeu politique, au sein d’une organisation, consiste généralement à avoir une stratégie de maximisation de ses propres intérêts au détriment des objectifs de l'organisation ou de l'intérêt d'autres individus. » Le périmètre étendu de l'audit interne et son objectif même attirent l'attention sur des problématiques que d'aucuns préféreraient dissimuler et peut nuire à des réputations établies. Les ingrédients sont donc réunis pour que les responsables de l'audit interne soient exposés à de fortes pressions politiques. Pour les responsables d’audit interne, détecter les signes de pressions politiques et faire face à ces pressions s’avèrent indispensable. Distinguer ce qui relève des pressions politiques de ce qui constitue une décision ou une action avec laquelle on peut ne pas être d'accord requiert une capacité de jugement développée et une grande expérience. Alors comment les responsables de l'audit interne relèvent-ils le défi au quotidien ? L’objectif de Patricia K. Miller et de Larry E. Rittenberg, au travers de leur ouvrage « Pressions politiques – comment rester efficace »   est de tirer des leçons d'expériences concrètes et d'identifier les meilleures pratiques mises en œuvre par les directeurs d’audit interne. Réalisée auprès de 500 personnes, l’étude confirme la réalité des pressions politiques :
  • 55 % des répondants se sont vu demander d'omettre ou de modifier un constat d'audit important à au moins une reprise ;
  • 49 % se sont vu demander de ne pas auditer un domaine que le responsable de l'audit interne estimait à haut risque ;
  • 32 % se sont vu demander de s'intéresser à un domaine à faible risque parce qu'un dirigeant souhaitait enquêter sur un individu ou exercer des représailles à son encontre.
Au fil de 13 études de cas, les auteurs proposent une analyse de l’efficacité des mesures prises par les RAI pour se prémunir et maîtriser les pressions politiques et en tirent ces 11 leçons essentielles pour rester efficace :
  1. Tisser des liens.
  2. Comprendre la culture de l'organisation.
  3. Connaître l'organisation et son environnement, user de son jugement professionnel.
  4. Mettre l'accent sur des objectifs partagés.
  5. Bâtir un socle et une charte d'audit interne solides.
  6. Connaître ses limites (et faire preuve de courage).
  7. Recruter les meilleurs talents pour créer de la valeur.
  8. Ne pas oublier que « seuls les faits comptent ».
  9. Garder son sang-froid.
  10. Anticiper les pressions politiques.
  11. Faire son autocritique.
  L’ouvrage de Patricia K. Miller et de Larry E. Rittenberg « Pressions politiques – comment rester efficaces » est disponible en téléchargement (version PDF) sur le site de l’IFACI (réservé aux adhérents). Il est également disponible sur Kobobooks.

A propos Cyrille KARAMITSOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *